Étiquettes

, , , , , , , ,


https://merecourage.files.wordpress.com/2015/05/cropped-choix-paris_notre-dame_rose_ouest_2a_prudence-e14326572104685.jpgJe cherchais, pour illustrer mon blogue, une combattante, une femme de force et de détermination qui pouvait traverser des épreuves plus grandes qu’elle, mais y survivre quand même. Une image forte qui parle, qui exprime ce que j’ai le sentiment d’avoir à traverser, à combattre pour me maintenir en vie et avec la vie! La première image que j’avais en tête, lors de l’apparition de Mère Courage dans mon journal personnel, était celle d’une femme de Croisade, avec sa tunique, son armure, sa lance… l’image un peu stéréotypée des grands combats d’autrefois.

Lors de mes recherches sur internet pour trouver un tel personnage, je suis arrivée sur les vitraux de la cathédrale de Paris. Mon choix s’est donc arrêté sur la Rose ouest de Notre-Dame de Paris. La sagesse, symbolisée par le serpent dompté opposée à la folie par un fou qui marche avec un bâton trop court. Ce couple de vitraux; la sagesse et la folie, m’a particulièrement touchée. Depuis le début de cette croisade pour moi, la folie est un grand ennemi, un monstre à combattre, un défi de tous les jours. Ne pas sombrer dans la folie, ne pas sombrer dans la dépression profonde et irréversible. Lutter constamment contre les effets négatifs et si envahissants d’une telle épreuve!! Voici les explications des images utilisées par les artistes des vitraux et leur sens.

« Le serpent rappelle que l’art de convaincre est un terrain glissant, que les mots parfois tuent, car dans la bouche peut se trouver « une langue de vipère ». Ici, par contre, une fois enroulés sur le bâton, fixés, les mots deviennent mesurés. Ils sont l’expression d’une pensée maîtrisée, apaisée. Le bâton d’or qui a le pouvoir de faire s’enrouler et de fixer le serpent ondulant rattache cet emblème au caducée. Mais que représente réellement ce bâton ? Tout voyageur doit se munir d’un bâton qui sert d’appui, d’arme, d’outil tout au long de son voyage. Le bâton de notre homme est trop court, ainsi il devient inutile. La forme tenue dans la main droite, imprécise, ne peut s’identifier. Le bas-relief de la façade ouest vient à notre secours. Oui, cette paire de médaillon montre un pensée maîtrisée, la seule  sagesse. A l’opposé un homme erre, au gré des voix que sa corne ou coquillage lui permet d’entendre, ses fantômes intérieurs. Un proverbe s’applique à cette paire de vertu et vice : « A mauvaise tête, bonnes jambes ». Si nos pensées sont infondées ou mal abouties, il nous faudra faire et refaire notre ouvrage pour espérer le mener à terme, sans épargner notre peine et notre sueur. Philosophique ce médaillon du serpent dompté appelle à discipliner strictement le mental. Si au moyen-âge les concepts psychologiques ne sont pas posés explicitement, ce symbole graphique prouve néanmoins une profonde compréhension de ce sujet extrêmement difficile. »

cathédrale.gothique.free.fr

Je trouve dans cette description de l’oeuvre et ses interprétations une grande vérité sur ma demarche: Écrire pour maitriser les mots, les pensées et pour me libérer de cette douleur qui veut prendre racine, me rendre folle si je ne les exprime pas! Cette image représente donc la combattante mais aussi mon combat intérieur.   Mettre des mots, dompter les maux afin de me libérer et de poursuivre ma route bien guidée par mon bâton.

Mère Courage Avril 2015

Publicités