Mots-clefs

, ,

IMG_3490

Le temps passé, le temps futur, le temps présent.

Le temps qui passe, le temps qui va, le temps qui apaise et qui guérit. Le temps arrange les choses. Du temps à faire, faire du temps, laisser faire le temps, prendre son temps.

Le temps qui file, qui est perdu. Le temps gagné, le manque de temps, de liberté. Avoir tout son temps.

Le temps qu’il fait et le temps qu’il fera!

Le temps est toujours là et très présent dans nos vies.

Le temps évolue et égraine ses heures, les saisons passent.

Le printemps, début de tout, réveil de la nature et de la renaissance, début de la vie, d’une vie nouvelle. Le temps est plus doux, la lumière revient, les oiseaux et les fleurs aussi. Le temps des projets, des planifications, des rêves de vacances. Le temps des semences, du ménage, du rangement. Le temps de ressortir, de profiter de l’air frais et doux.

Et puis arrive l’été tout en douceur et en beauté! Le soleil, la chaleur, les vacances et la liberté. Le repos mérité, le temps de reprendre son temps, le temps d’écouter et de profiter de la vie, de la belle saison et des amis. Le temps des nuits chaudes, du chant des cigales, des orages subits et des arcs-en-ciel colorés. Le temps des ciels étoilés et des veillées aux feux, des lucioles et des lunes claires.

L’automne se glisse doucement. La fraicheur revient et donne le goût de s’activer. La rentrée scolaire se pointe le nez avec le retour de nos horaires bien chargés. Les vacances sont finies, on réorganise nos vies.

Le temps des fruits et légumes lourds, gorgés de soleil et de pluie. Le temps des récoltes et des marchés fermiers. Les temps des couleurs et des saveurs, des pommes et des citrouilles. Doucement le temps continue sa progression, le soleil est moins chaud, les petits matins sont frais mais les après-midi encore bons. La lumière se voile doucement et éclaire les feuilles dorées. C’est le temps du recueillement, d’aménager son intérieur afin de le rendre douillet et chaleureux pour la longue saison à venir.

Novembre arrive bien terne. Il est à lui seul un mois bien à part. Entre l’automne et l’hiver, on dirait que le temps s’est arrêté! Le mois sombre, le mois le plus noir de l’année avec ses froides journées et la terre durcie sous nos pieds gelés. Les récoltes sont terminées, les feuilles tombées mais la neige pas encore arrivée. On se lève avant le soleil, qui fait la grasse matinée, et on revient alors qu’il est déjà recouché!! De bien longues journées, si courtes en lumière naturelle. Les nuits sont longues et froides. C’est la saison du repos, d’arrêt, de vie au ralentie. Les oiseaux migrateurs sont partis, les animaux cachés dans leurs logis, la végétation est en dormance. C’est le neutre, l’attente, le silence. On attend la première neige avec impatience.

Enfin la neige tombe mollement sur ce paysage sombre et ramène la clarté, les lumières de Noël et la vie. On ressort dehors, on joue, on fait du sport! L’hiver se glisse doucement dans nos vies. Le temps est sec, froid, enneigé, gelé. Nos fenêtres sont décorées de givres et de paysages magiques. C’est le temps de se réchauffer, le temps de tricoter au bord du feu, le temps des joues rougies et des chocolats chauds. On rêve de nos saisons passées, on anticipe les prochaines, on planifie même l’été que l’on espère déjà. On vit sur nos réserves alimentaires et…luminaires.

Ainsi passe le temps, les saisons, les années… doucement le temps fait son chemin et nous laisse des traces, des marques, des souvenirs de son passage. Doucement le temps guérit aussi les blessures si on lui laisse le temps de faire son œuvre. On ne peut provoquer le temps, le presser d’arriver ou de faire plus vite. Le temps prend son temps et finalement…les choses se replacent, reprennent vie et retrouvent un sens dans le cycle de la vie! Chaque chose en son temps et un temps pour chaque chose!

23 septembre 2015

Publicités